Qui est Abilio Diniz, magnat brésilien au cœur du duel entre Carrefour et Casino?

Qui est Abilio Diniz, magnat brésilien au cœur du duel entre Carrefour et Casino?

Le 1er supermarché inauguré dès la fin des années 1950

A la toute fin des années cinquante, Abilio Diniz (page officielle - Latribune.fr) inaugure le 1er libre-service du groupe. Dix ans plus tard, le groupe GPA comptait quarante magasins et mille quatre cents collaborateurs Pour développer le Grupo Pão de Açúcar, il s'est inspiré de la réussite du groupe Carrefour, dont il a rencontré les fondateurs au milieu des années 1970. Le père d’Abilio Diniz ouvre sa toute première boulangerie sur une avenue particulièrement commerçante de Sao Paulo.

Abilio Diniz détient de l'influence au Brésil

D’après l’hebdomadaire du Brésil "Epoca", il fait partie des 100 hommes possédant le plus d'influence au Brésil. Disposant d'une fortune évaluée à près de 4 milliards de dollars, Abilio Diniz est le dixième individu le plus riche du sous-continent brésilien, d'après "Forbes". En 2011, l'entrepreneur joint la Chambre de Politique et de Performance et gestion, dont les ambitions sont d’augmenter l’efficacité des prestations publiques et de rendre compétitives les entreprises du sous-continent brésilien. Abilio Diniz a appartenu au cercle des proches de l’ancien chef d'Etat du sous-continent brésilien, Lula.

Le groupe Pão de Açúcar doit faire face à la rivalité de Carrefour en terre brésilienne. Le groupe Pão de Açúcar renoue avec sa stabilité financière juste après la crise économique et commence à parler de collaboration avec le groupe Casino. Abilio Diniz revend des actions à hauteur d'un milliard de dollars à Casino, tout en promettant de céder la tête du Grupo Pão de Açúcar sept années plus tard à Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino. Le groupe Casino contrôle Grupo Pão de Açúcar à partir de 2012. Le divorce est consommé et Abilio Diniz abandonnera le conseil d'administration en 2013.

Abilio Diniz, un chef d'entreprise qui a traversé les crises

Abilio Diniz est membre du Conseil Monétaire National en pleine période d'extrême inflation, dans les années 1980. Le le groupe de cet entrepreneur affronte d'importantes difficultés financières au début des années 1990, en pleine crise. Le plan de sauvegarde draconien conçu par Abilio Diniz permet de sauver le groupe GPA, qui congédie 20 000 collaborateurs, ferme un tiers des supermarchés et vend les activités qu'il possède au Portugal. En 1999, le groupe Pão de Açúcar instaure des liens commerciaux et financiers avec Casino.

Le retour d'Abilio Diniz sur le marché de la distribution

Depuis son retrait de GPA, Abilio Diniz consacre son temps à BRF et recherche de nouvelles perspectives d’investissement. Peninsula double sa prise d'actions dans le capital du groupe Carrefour France. Avec 5,07% des parts, elle devient le quatrième porteur d'actions du géant. La société d’investissement Peninsula, fondée par les Diniz, annonce en décembre 2014 l'acquisition de dix pour cent du capital de Carrefour Brésil. Epaulé par un partenaire de choix, Abilio Diniz retrouve le circuit de la grande distribution brésilienne à 78 printemps.

Abilio Diniz est catholique pratiquant, il voue un culte à Sainte Rita, la sainte des causes désespérées. Autrefois goal, ayant par ailleurs exercé la capoeira et la musculation, le chef d'entreprise est un grand athlète qui démarre sa journée par un entraînement sportif. Sous son impulsion, des salles de gym sont créées dans les supermarchés GPA et des programmes financés par l'entreprise incitant son équipe à participer aux marathons sont déployés. En effet, il est intimement confiant dans les bénéfices de l'entraînement sportif. Au sein du milieu du football, Abilio Diniz fait partie du comité consultatif du club de Sao Paulo et il a créé le groupe de football d’Audax, dont l'objectif est de détecter les jeunes potentiels.